JEAN DELAGE - L'artiste

<Biographie>     <Documents/Archives>     <Annotations>

JEAN DELAGE

C'est sans doute au gré de ses promenades dans les chemins ombragés de son Périgord Vert natal que Jean Delage a pris goût à l'itinérance et développé une curiosité inlassable, une manière différente de voir ce qui nous entoure. De même, et ce n'est pas un hasard, son itinéraire artistique s'apparente à une quête, comme un chemin longtemps cherché, un sentier choisi entre tous qui devient le sien propre, mais qui ne fait pas oublier ceux que l'on a aimés et souvent parcourus. Cousin d'Henri Delage qui ecrit picatau.
Après des études à l'Ecole des Arts Décoratifs de Paris, où il découvre grâce à ses professeurs - Brianchon, Oudot ou encore Desnoyer - l'art contemporain, Jean Delage s'installe à Aix-en-Provence, où il exerce son métier de professeur d'art plastique. Parallèlement, ses recherches picturales ne cessent de se développer et il fréquente des artistes tels que Calder,Prassinos, André Masson, Tal Coat, Messagier.
De son propre aveu, Jean Delage, malgré une production abondante et variée, a mis plusieurs années avant de créer, selon ses propres termes, "une oeuvre personnelle", libérée des influences, qui trouve enfin son langage et puisse exprimer le ressenti du peintre, tout particulièrement les sensations multiples que lui procure la contemplation de l'eau et de la nature, inépuisables sources d'inspiration.
A partir des années 60, se succèdent ce que Jean Delage nomme des "époques": aquarelles, toiles soufflées, puis après cette période "zen", purement abstraite, revient l'envie de piocher directement dans la nature, de ramasser des feuilles, du bois, des cailloux, du sable, pour créer des collages, mais aussi des sculptures sur bos. Pourtant, ce sont dans et par ses huiles sur toile que Jean Delage semble exprimer avec le plus d'éclat son amour de la vie et de la couleur qu'il cherche à transmettre dans une peinture résolument non figurative. Tout l'enjeu est là pour lui: sans les ressources de la perspective, le peintre ne traduit plus la profondeur mais l'espace. Un espace qu'il faut scruter, loin des repères de la peinture traditionnelle, loin d'une vision réaliste, où n'apparaissent plus ni sol, ni ciel, mais un autre monde. Par le choc des couleurs, vives, toutes d'ombres et de lumière, l'artiste doit parvenir à une sorte de tension, où l'oeil du spectateur plonge, s'immerge et se perd, au propre comme au figuré. Les paysages aquatiques, les rivières profondes, tranquilles ou écumantes deviennent partie intégrante d'une vision toute personnelle, qui isole et recrée les richesses de la nature, en saisit les mouvements, les vibrations, dans une spontanéité que n'altèrent pas les très nombreux travaux préparatoires, photos, aquarelles, croquis s'effaçant devant le bonheur de l'artiste, "pour qui la peinture doit être une fête pour l'esprit et pour les yeux."

 

BIOGRAPHIE

Né en 1920 à Saint-Pierre-de-Frugie (24), disparu en 2008.
Ecole des Beaux-Arts et des Arts Décoratifs de Paris.
Nommé au Lycée Mignet à Aix en provence,il occupera ce poste jusquà sa retraite.
Il fréquente les peintres TAL COAT ,ANDRE MASSON,les céramistes JEAN AMADO et JEAN PERRIER et devient l'ami des peintres MESSAGIER et DUVILLIER.
EXPOSITIONS : BARCELONE,TUBINGEN,MARSEILLE PARIS,GENEVE,AIX,TOULOUSE,BORDEAUX,LOURMARIN etc....
GALERIES : GARNIER,LIGNES NOUVELLES,SOURCES,PIAGGI,LES DESIGNERS,NEGRE,LA CIMAISE,ODC,BERCKER ..
COLLECTIONS : MUSÉE CANTINI de MARSEILLE ,ESPACE MITTERAND de PÉRIGUEUX,ville de TOULON,ODC ,
Fonds Départemental ART CONTEMPORAIN de DORDOGNE,DESJARDIN,POMARET-NOIZET,LEVY,BAILLY,PHILOPAL,SAURIN GARNIER,GOUNOT,DUVAL,ALTIERI,PERRIER,OBSCUR,GAY,RAYMOND JEAN,ALLIOTA,MALARTIC,OSTALIER ,CHAUTRET,KHOURY
jean delage

<Biographie>     <Documents/Archives>     <Annotations>